2008 - Léoville Poyferré
Château
Léoville
Poyferré

Château Léoville Poyferré 2008

Le grand classique tardif et inattendu

Le travail de l’homme, le terroir et le soleil de septembre ont permis d’attendre la maturité optimale jusqu’au début du mois d’octobre.

 

Commentaire de dégustation 2020

Le millésime 2008 du Château Léoville Poyferré offre une robe d’un grenat soutenu, aux reflets vermeils affirmés. Le vin est brillant et limpide.

Le nez est intense, essentiellement marqué par des notes empyreumatiques de tabac, de musc, de cèdre. On retrouve de subtiles notes de fruits noirs à l’eau-de-vie.

L’attaque en bouche est fraîche mais le vin évolue très rapidement sur un milieu de bouche beaucoup plus ample. Les tannins sont racés. Les arômes de café, de fumée, de cerise à l’eau de vie envahissent le palais pour une finale persistante, élégante et harmonieuse.

 

L’avis de la presse

L’Express (Bettane & Desseauve) : 18,5

« Ce millésime est techniquement le plus accompli de l’histoire récente du château, avec un vin d’une pureté aromatique et d’une droiture d’extraction en progrès. La noblesse de la texture et du tanin en fait l’un des meilleurs saint-juliens du millésime. »

 

Jean Marc Quarin : 16,5

« Couleur rouge sombre, intense, belle. Nez fruité, mûr et surtout aromatique. Voilà qui est rare cette année. Gras en entrée de bouche, le vin se développe aromatique, sur un toucher raffiné et un corps puissant, bâti en volume et en parfum. Le vin s’achève long et un tantinet austère. »

 

Revue du Vin de France (Olivier Poels) : 16,5 – 17,5

« Luxueusement boisé avec des notes toastées dominantes au nez comme en bouche, ce Léoville très rond se présente ici dans sa version moderne et flatteuse. Caractéristique du cru dans ses jeunes année, ce style est amené par des fermentation malolactiques pratiquées en barriques. L’importante prise de bois masque un peu le caractère et l’élégance du vin. Mais il possède du corps, Il faut que l’ensemble s’équilibre durant l’élevage. Quelques années de bouteilles permettront de l’affiner. »

  • Assemblage

    60% Cabernet Sauvignon, 30% Merlot, 7% Petit Verdot, 3% Cabernet Franc

  • Terroirs

    Terrasses de graves Mindel, sous-sol sablo-argileux

  • Dates des vendanges

    Du 6 au 18 octobre

  • Fiche Millésime

    Télécharger