2016 - Léoville Poyferré
Château
Léoville
Poyferré

Château Léoville Poyferré 2016

La magie du solstice d’été

Le dicton « après la pluie le beau temps » se confirme le 21 juin, premier jour de l’été. Le soleil s’installe subitement et brillera sans relâche jusqu’aux vendanges, instaurant une période de sécheresse salutaire après un hiver et un printemps pluvieux.
Somptueux fruité, onctuosité du 2009, équilibre et densité du 2010 sont les caractéristiques du 2016 avec une remarquable longueur en bouche, dans la séduction et l’élégance en font l’un des plus grands millésimes.

 

Commentaire de dégustation 2022

La robe du 2016 est d’un beau grenat profond, aux reflets violacés, ce qui nous indique que ce vin s’exprime sur sa jeunesse. Le vin est brillant et limpide.

Au nez, c’est une véritable explosion de fruits noirs. On sent une belle concentration et beaucoup de jouvence dans les arômes. Quelques notes épicées viennent s’exprimer après l’aération, ce qui confère à ce vin un peu plus de profondeur.

La bouche est fruitée, le vin est charnu et dense. Les tannins sont dotés d’une structure généreuse et crémeuse. On retrouve cette intensité du fruit mais aussi ces notes légères de pain d’épices et de muscade. Une finale assez surprenante se dessine avec élégance et fraîcheur.

 

L’avis de la presse

Beckustator – Yves Beck : 99 (04.03.2020)

« Quel vin exceptionnel ! Plus il va de l’avant, plus il cumule d’arguments pour faire partie des plus grandes réussites du millésime 2016 à Bordeaux. Quelle intensité fruitée et qu’elle fraîcheur avec des notes de cassis, de mûres, de menthe poivrée et une pointe de clous de girofle. Racé et juteux en bouche. Les tannins se révèlent tardivement. Ils sont enrobés, suaves et en phase avec la vivacité de la structure. Finale fruitée persistante. »

Revue du Vin de France : 19-19,5 (13.11.2019)

« Ce monument est doté d’un corps somptueux, d’une incroyable densité, avec une matière serrée et surtout une puissance de saveurs qui persiste de longues secondes en bouche. Un côté massif qui ne masque néanmoins pas un raffinement exemplaire. »

Quarin.com – Jean Marc Quarin : 18 (27.03.2017)

« Couleur intense, belle et profonde. Nez très aromatique, très fin et surtout le plus floral jamais vu dans cette propriété. Très pur. Très belle entrée en bouche puis le vin se développe moelleux et particulièrement caressant. Suave et très savoureux, Élégant dans son toucher. Il s’achève long sur des tanins chics et parfumés. Un délice plus nuancé que de coutume. »

  • Assemblage

    63% Cabernet Sauvignon, 29% Merlot, 6% Petit Verdot, 2% Cabernet Franc

  • Terroirs

    Terrasses de graves Mindel, sous-sol sablo-argileux

  • Dates des vendanges

    Du 5 au 20 octobre

  • Fiche Millésime

    Télécharger