2012 - Léoville Poyferré
Château
Léoville
Poyferré

Château Léoville Poyferré 2012

Un vrai millésime de plaisir

2012 et ses fortes amplitudes thermiques et pluviométriques fut une année éprouvante pour le vignoble.
Après un retour à des conditions favorables à partir de mi-juillet, ce millésime, au départ précoce, s’avéra tardif pour atteindre sa maturité optimale à partir du 8 octobre.
Au fil des dégustations, 2012 ne fait que nous surprendre et continue de nous charmer.

 

Commentaire de dégustation 2022

Ce Léoville Poyferré 2012 propose une robe grenat soutenue, les reflets dévoilent des nuances vermeilles, une teinte qui indique un vin en cours d’évolution. La robe est brillante et limpide.

Beaucoup d’élégance se dégage de ce vin lorsqu’on le met au nez. Il délivre tout d’abord des notes séduisantes de fruits noirs à l’eau de vie. Après une délicate aération, des notes tertiaires se dégagent ; musquées et torréfiés. Le nez de ce vin est complexe et flatteur.

En bouche, ce Léoville Poyferré 2012 est franc et vif. Le milieu de bouche est ample et dévoile des tannins fermes qui commencent à s’affiner. L’aromatique est marquée par cette cerise noire à l’eau-de-vie, des jolies note florales de pivoine et une finale presque chocolatée. Le millésime 2012 est très charmeur.

 

L’avis de la presse

Revue du Vin de France – Olivier Poels : 17,5

« Distingué et raffiné, il joue une très belle partition fruitée, avec beaucoup de fond et de persistance. Doté d’une belle matière tannique mûre et bien intégrée, c’est l’un des vins les plus complets du Médoc. La propriété est décidément en pleine forme ! »

Beckustator – Yves Beck : 93 (05.12.2014)

« Rouge rubis violace. Notes de cacao et de reglisse. Bel équilibre entre le fruit et l’élevage. En bouche l’attaque est friande, élégante. Corps de bonne densité au caractère fruite, soutenu par des tannins très sains et fins. Ces derniers se révèlent tardivement et ont une belle persistance. Ils en ont besoin d’ailleurs, car la structure est vive. Très belle réussite! »

Quarin.com – Jean Marc Quarin : 93 (15.09.2021)

« Couleur sombre, belle et jeune. Nez un peu discret, mais au fruité suave. Bouche délicieuse, parfumée, agréable au toucher, avec de la classe dans le port général. N’hésitez pas à le servir. »

  • Assemblage

    62% Cabernet Sauvignon, 32% Merlot, 6% Petit Verdot

  • Terroirs

    Terrasses de graves Mindel, sous-sol sablo-argileux

  • Dates des vendanges

    du 8 au 19 octobre

  • Fiche Millésime

    Télécharger